Le droit à la propriété

 

Favoriser l'accession de la propriété pour tous

Un droit fondamental à mes yeux est l'accession à la propriété. J'ai tendance à penser qu'un individu " gagne " sa liberté lorsqu'il a atteint deux objectifs. Lorsqu'il a obtenu les diplômes qui lui garantiront une certaine reconnaissance sociale ainsi que la possibilité de trouver un travail (et donc de vivre dans la dignité) et lorsqu'il acquiert un bien immobilier où il pourra vivre (sans être pris en otage par le paiement exorbitant d'un loyer). C'est pour cela que je souhaite plus que tout que chaque français puisse bénéficier de l'accession à la propriété. Une accession simplifiée et surtout aidée par l'Etat. Pourquoi ne pas développer un plan massif d'accession à la propriété où l'Etat serait le garant des plus démunis ? L'Etat possède un grand nombre de biens immobiliers souvent destinés aux plus démunis. Pourquoi ne pas proposer à ces personnes démunis de bénéficier d'un crédit-bail sur vingt ou trente ans, leur donnant la possibilité de posséder leur appartement qu'ils louent tous les mois ? Il faut savoir qu'une famille qui paye un loyer modéré de 300 euros par mois, aura dépensé environ 108 000 euros sur trente ans ! Elles auraient donc mieux fait d'acheter un appartement ! Et malgré cette somme énorme qui aura été dépensée et encaissée par l'Etat, elle ne pourra pas prétendre posséder ce bien. Je trouve cela profondément injuste.

Diminuer les frais de notaire

Les frais de notaire représentent environ 10% du prix de vente total d'un bien immobilier et viennent s'ajouter au montant total. Pour une maison acheté 300 000 euros, l'acheteur devra encore débourser pas loin de 30 000 euros de frais de notaire ! Ceci me semble complètement disproportionné et infondé. Le notaire percevra environ 2% de l'ensemble des 10% et c'est l'Etat (à travers divers taxes) qui percevra les 8% restant. C'est cette taxe que je propose de supprimer en baisant le pourcentage du notaire également. Cela permettrait aux futurs acquéreurs de ne pas payer cette taxe exorbitante qui pénalise les plus démunis. Il y a déjà la taxe d'habitation et la taxe foncière que devra payer l'acheteur (en plus de son crédit et de ses charges), alors je pense que l'Etat peut éviter de ponctionner les nouveaux acquéreurs.

Responsabiliser les habitants pour lutter contre l'insécurité

Selon moi, l'Etat devrait se porter garant pour les plus démunis et leur proposer (sans engagement) de payer un loyer qui leur donnera accès à la propriété de leur HLM (avec un taux d'intérêt à 0%). Ainsi, l'Etat pourrait construire un grand nombre d'HLM qu'elle proposerait aux plus démunis, dans le but de leur retransmettre ce bien sur vingt ou trente ans. Cette réforme aurait plusieurs avantages. D'une part les personnes qui paieraient un loyer, en se disant qu'au bout de quelques années leur appartement leur appartiendra, seraient beaucoup plus heureuses et auraient une vision sur le long terme. Mais ils auraient aussi une attitude de futur propriétaire. Lorsqu'une voiture nous appartient, on ne va pas la casser ou la brûler. Et bien, je pense que le raisonnement serait analogue pour un appartement. Il y aurait beaucoup moins de dégradation dans les HLM (ou cités) car les locataires sauraient qu'ils seront propriétaires de leur logement d'ici peu de temps. Quel propriétaire irait "taguer " un hall qui lui appartient ou qui appartiendrait à ses parents ? ! Ils pourraient ainsi se réunir à travers des réunions de copropriétaires et choisir ce qu'ils souhaitent améliorer pour leur bien être. Ils seraient responsables et maîtres de leur destin au lieu d'être assistés. En plus d'améliorer la vie du plus grand nombre, cette réforme permettrait, de manière subtile, d'améliorer les problèmes liés à l'insécurité.

Limiter le prix des loyers

La valeur des biens immobiliers augmentent chaque année de manière considérable et l'Etat ne peut pas intervenir car cette valeur dépend du principe de l'offre et de la demande. Actuellement, l'offre est rare et la demande très forte, ce qui explique cette hausse historique. La seule chose que puisse faire l'Etat, est de réguler et d'essayer de réduire les inégalités du marché immobilier. Pour les personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent pas devenir propriétaire, je propose de limiter le prix maximum des loyers. Ceux-ci atteignent des sommes surréalistes et inadaptées aux salaires moyens. L'Etat doit proposer des tranches de loyers en fonction de la situation géographique, de la surface et de l'état du bien immobilier. Ces tranches doivent être le plus justes possible pour le propriétaire et pour le locataire, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Il faut que les loyers soient de nouveau accessibles au plus grand nombre, cela pourra peut-être également favoriser la baisse du prix des biens immobiliers.

 

 

Changer notre politique agricole...