Pour une immigration juste, ferme et favorable à l'intégration


Favoriser une immigration européenne

Il est très difficile pour une personne non occidentale de première génération de s'intégrer en France. La culture, la religion, les coutumes et les valeurs sont tellement opposées que ces personnes préfèrent malheureusement rester entres elles sans s'ouvrir à notre société. C'est pour cela que je suis hostile à une immigration massive non européenne car je pense qu'elle est souvent à l'origine d'insécurité, de communitarisme et de discrimination pour ceux qui veulent s'intégrer et s'ouvrir à la France. Les personnes immigrées d'origines maghrébine ou africaine ne s'ouvrent pas d'elles-mêmes vers les autres et restent uniquement entre elles en parlant leur langue d'origine sans essayer de s'améliorer en Français… C'est pour l'intégration des Français issus de l'immigration qu'il me semble important de ne pas ouvrir trop abondamment nos frontières à une nouvelle vague d'immigration non européenne qui détruirait tout le travail d'intégration qui a été fait jusqu'à aujourd'hui. La mixité est une qualité et une force pour un pays mais il faut qu'elle soit limitée et contrôlée. L'immigration est importante et indispensable pour notre économie, surtout avec le vieillissement de la population et le manque de main d'œuvre dans les métiers du BTP, mais elle peut venir des pays de l'Est ou bien des SDF volontaires. L'immigration des pays de l'Est serait je pense beaucoup plus facile à intégrer sur le long terme car ils sont Européens. Cela fera comme avec les Italiens il y a déjà quelques décennies, leur intégration avait été difficile au début mais aujourd'hui elle est une totale réussite.

Des entretiens et des tests patriotiques pour devenir Français

Il est important de favoriser l'intégration des immigrés qui entrent officiellement en France et qui souhaitent devenir Français.

Mais tous les immigrés n'ont pas la même motivation pour devenir Français, ni le même niveau de langue ou d'ouverture d'esprit… Devenir Français doit être mérité au travers d'entretiens et de tests sur le patriotisme des candidats et non pas sur la motivation de bénéficier des aides sociales françaises.
Ces entretiens, associés à des tests, permettront de voir le niveau de langue, de motivation et de connaissances civiques des candidats. Bien évidemment, le moindre problème judiciaire entraînerait la fin de la procédure de naturalisation. Il faut que les immigrés candidats à la nationalité française soient irréprochables et fiers de devenir Français pour les valeurs et l'avenir possible que leur apportera la France.

Simplifier les démarches d'expulsion

Il faut lutter contre l'immigration clandestine en simplifiant les démarches d'expulsions. Comment accepter qu'une personne en situation irrégulière puisse être condamnée par la justice française pour un délit sans même risquer une expulsion ? Alors qu'il a commis un acte illégal (en dehors de sa clandestinité) ! Dans ce secteur plus que dans les autres, la France doit faire preuve de justice et de fermeté. Elle doit donner sa chance aux personnes étrangères honnêtes et travailleuses qui veulent s'intégrer à notre pays et être sans pitié avec celles qui sont malhonnêtes et refusent toute intégration en reniant notre culture, nos coutumes et surtout nos valeurs.

 

 

Une société plus libre et juste...