Conclusion

 

Lutter contre les conservatismes et enfin réformer la France

La France est un pays qui profite d'un emplacement géographique particulièrement avantageux (tant climatique, que politique ou touristique) avec de nombreuses richesses. La première de ses richesses est sa population, cosmopolite issues de toutes origines et de multiples cultures. Puis, viennent ses principes et ses valeurs universelles que le monde nous envie tels que la liberté, les droits de l'homme, le principe de laïcité, la séparation des pouvoirs… Puis encore, son système social (aide aux plus démunis, sécurité sociale…) et enfin son potentiel économique.

 

Mais la France souffre d'un mal sournois qui met en danger l'ensemble de ses richesses : le conservatisme et le manque d'innovation politique. La France est bridée par les conservatismes et par une infrastructure en sous régime qui manque de flexibilité. Il faut vaincre cet immobilisme pendant qu'il en est encore temps dans le but de conserver nos richesses.

 

Dans un monde en mouvement où la circulation des hommes et des marchandises se généralise, où la compétition fait rage et est bénéfique aux meilleurs, la France a besoin de profondes réformes afin de pouvoir préserver ses richesses et notamment le cœur de son système social. Il est urgent de mettre en place un planning pour réduire les 1000 milliards d'euros de la dette publique. Sans ces réformes obligatoires, je pense que la France pourrait régresser inévitablement et perdre l'ensemble de ses richesses. En procédant à certaines réformes, la France pourrait enfin voir son potentiel économique et sociale s'élever sans limite avec une croissance fiable et pérennisée sur le long terme. Ainsi, la France pourrait enfin redevenir un moteur efficace au sein de l'Europe dans le but de défendre ses valeurs à travers le monde en luttant contre les injustices.

La lutte contre les injustices dans le monde passe par une Europe fédérale

Volontairement, j'ai choisi dans ce site de ne pas parler de l'international (tellement de choses à dire pourtant) mais d'orienter mes projets exclusivement sur la France. Car selon moi, il est moins facile de changer significativement les choses au niveau du monde, en tout cas à notre époque. Je pense que les mentalités ne sont pas prêtes (autant au Nord qu'au Sud), les pays du Sud doivent selon moi tout faire pour aller vers un système politique démocratique en séparant catégoriquement la politique de la religion. Et il doivent également lutter contre le mal qui les ronge de l'intérieur : la corruption. Ce fléau se nourrit d'un système généralement opaque et non démocratique. Sans système démocratique transparent et avec la corruption, il sera difficile au pays du Nord d'aider ceux du Sud. L'argent donné ou prêté pour construire des routes, des écoles… finit en général dans la poche des dirigeants corrompus. Pour les pays pauvres du Sud je ne vois pas d'autres alternatives que la révolution par le peuple et l'aide des pays du Nord pour leur montrer les alternatives possibles à la dictature. Et c'est pour cela, qu'il me semble difficile d'aider les pays du Sud à l'heure actuelle. Je pense que l'enjeu international le plus important à notre époque pour les Français, c'est l'Europe.

Avoir un monde sous la domination exclusive d'un seul pays n'est pas saint pour l'humanité toute entière, il suffit de voir l'injustice grandissante que l'humanité est en train de vivre avec la politique impériale des Etats-Unis. En attendant le réveil de la Chine, l'Europe doit s'imposer… Il faut une Europe forte qui puisse favoriser la libre circulation des hommes et des marchandises (sans taxes…) tout en partageant ses valeurs universelles de l'Islande jusqu'aux portes de la Russie. C'est avec l'Europe, que nous pourrons changer concrètement le visage du monde.

 

Accueil

(Projet terminé en juin 2005 et enregistré à la SCAM)
© Hassan Assoufi