- LA COTE EST -
Découverte de la barrière de corail

Nous arrivons sur la côte le 12 août. Notre 1ère escale est Airlie Beach. La première impression que nous avons en arrivant sur la côte est la redécouverte de la civilisation et bien entendu du tourisme de masse. Des dizaines de boutiques proposent des départs en direction d'une multitude d'îles et de la barrière de corail. Nous sommes surpris par les prix exorbitants et surtout par le monopole de la compagnie " Fanta Sea ". C'est la seule compagnie populaire et elle n'a pas de concurrent direct pour sa tranche de prix. Nous sommes contraint de payer 69 $ pour aller sur la barrière de corail. Ce prix prend en compte la traversée aller d'une durée de deux heures, la plongé en tuba, le déjeuner et le retour en fin de journée. Après un trajet mouvementé (des dizaines de passagers ne supportant pas les traversées en bateau vomissent de tous les côtés !), nous découvrons enfin la barrière de corail.

Un banc de milliers de minuscules poissons. Magnifique !
La barrière de corail vue du ciel.
Devant la barrière de corail. Vu du bateau, on n'aperçoit que des lignes de rocher.
Je n'aurais jamais cru qu'un "rocher" puisse respirer ! Ses lèvres bougent en fonction de mes mouvements. Surprenant !
Vu du bateau, on discerne juste des lignes de rocher. Nous enfilons notre équipement (combinaison, masque, palme et tuba) et admirons le fond marin. Je suis étonné de voir que les rochers vivent ! Ils semblent avoir des bouches et respirer ! Autour de nous, nagent des tortues de mer, des poissons gigantesques et de toutes les couleurs. Des bancs entiers de milliers de minuscules poissons semblent danser en rythme. Le paysage sous-marin est magnifique et l'eau d'une transparence exceptionnelle.
Avec Jean Seb, une pause photo pour ne pas oublier ces grands moments !

Il faut vraiment voir la barrière de corail pour se rendre compte de la richesse et de la vie présente en milieu marin. Sans pour autant être à mes yeux l'une des sept merveilles du monde, je dirais que la barrière de corail est tout simplement magnifique. Mais encore une fois un peu gâché par un tourisme de masse excessif (encore plus présent que pour Uluru) !

Nous mangeons sur le bateau comme personne (buffet à volonté). Les autres passagers semblent amusés de nous voir manger autant. L'aventure, ça creuse ! Nous en profitons même pour faire des sandwichs pour les deux prochains jours ! La scène est vraiment comique, avec nos huit sandwichs et tous les ingrédients nécessaires disposés sur la table ! Autant rentabiliser au maximum notre investissement de départ ! Nous revenons à Airlie Beach en fin de journée et prenons une réservation pour les Whitsunday Islands sur la plage la plus prestigieuse d'Australie : Whitehaven Beach. Les Whitsunday Islands sont une archipel d'îles qui sont l'une des fiertés de l'Australie. Ce sont, selon tous les guides touristiques, parmi les plus belles îles du monde. La plage la plus belle et la plus prestigieuse est la Whitehaven Beach.

Le prix est encore conséquent avec toujours la même compagnie (que nous commenceons à beaucoup aimer !). 49 $ pour uniquement trois heures sur la plage ! Comment profiter d'une plage en trois heures ?! Nous trouverons bien une solution pour prolonger notre séjour sur cette plage…

24 heures en "Robinson Crusoé" sur la Whitehaven Beach

Airlie Beach est une sorte de St Tropez australien. C'est la ville du " paraître " et du " fashion ".

Une nuit sur un catamaran bien confortable !
Avec Jean Seb, nous préférons passer la nuit sur un catamaran, non pas en mer mais sur la plage ! Parqué sur la plage, il est très confortable et nous change un peu de la voiture. Nous discutons sereinement et admirons la Croix du Sud (cette constellation représentée sur le drapeau australien n'est visible que dans l'hémisphère sud, comme la Grande Ourse n'est visible que dans l'hémisphère nord). Doucement, nous finissons par nous endormir.
Le lendemain, nous embarquons pour les Whitsunday Islands et Whitehaven Beach. Nous devons faire escale à Hamilton Island. Cette île est la plus touristique des Whitsunday Islands. Elle est complètement défigurée par des centaines d'immeubles et de complexes hôteliers, avec même un aéroport sur l'île ! Quelle tristesse.

Nous arrivons à Whitehaven Beach à 13h30. Dés notre accostage sur la plage, nous nous éloignons le plus loin possible sur la plage. Sortie tout droit d'une carte postale, Whitehaven Beach est tout simplement magnifique ! Je n'avais jamais vu un sable aussi blanc et une eau aussi transparente.

Whitehaven Beach. Une véritable plage de carte postale !
Que rêver de plus ?! Une plage paradisiaque pour nous tout seul.
Comme prévu, le bateau lève l'ancre vers 16h30 et, c'est caché derrière une dune que, nous l'observons disparaître progressivement. Nous sommes (presque) seuls sur l'île. Seules les personnes ayant un voilier personnel peuvent encore être sur cette île. Pas de complexe hôtelier ou de tourisme intensif. Whitehaven Beach est pour l'instant préservée. C'est avec le sentiment d'être des " Robinson Crusoé " que nous faisons notre campement pour la nuit ! Nous passons une bonne nuit de sommeil ponctuée par le coucher et le lever de soleil.
Nous sommes réveillés par un paysage de carte postale vierge de toute trace humaine. Nous passons toute la journée à "larver" et à nager. Vers 13h30, nous voyons le fidèle bateau de la compagnie Fanta Sea qui s'approche de l'île. Nous sourions en le voyant accoster de nouveau.
Vers 16h, nous nous mêlons aux touristes de Fanta Sea et repartons avec eux. Des parts de gâteaux au chocolat (succulent) sont distribués sur le bateau. Nous nous régalons comme à notre habitude !