Littératures autobiographiques
Au nom de tous les miens de Martin Gray est le livre qui m'a sans doute le plus marqué. PHENOMENAL ! EXCEPTIONNEL ! Deux mots qui résument parfaitement Martin Gray et le récit de sa vie. Martin Gray, un jeune juif, vit à Varsovie durant la seconde guerre mondiale. Il raconte dans son livre cette période noire de l'histoire de l'humanité. A travers le regard et la volonté exceptionnelle de Martin Gray, on découvre l'histoire d'une vie passionnante et émouvante qui nous emmène à l'intérieur du Ghetto de Varsovie et de l'horreur d'un camp de concentration : Treblinka. Jamais passif devant les événements, Martin Gray saisi la moindre opportunité pour sauver sa vie (s'enfuir de Treblinka…) et ne jamais baisser les bras.
De ce livre, j'ai tiré deux leçons : il faut toujours être animé par la volonté (de saisir toutes les opportunités qui s'offrent à soi dans les moments difficiles…) et toujours trouver la force de se relever de ses chutes. Comme le disait Confucius : " Notre plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever après chaque chute ".

Latitude Zéro de Mike Horn : Ce livre est sans doute le plus impressionnant que j'ai lu. A lire absolument ! Ce livre raconte l'aventure surhumaine d'un homme hors du commun : Mike Horn. Cet homme a réussi à faire le tour du monde en longeant la ligne de l'Equateur et ceci en traversant l'Atlantique, l'Amazonie, le Pacifique, l'Afrique… Il est le premier homme à avoir traversé toute l'Amazonie en solitaire et à pied. De la vraie folie ! Cet homme est la volonté incarnée. Son aventure est racontée de manière brute (sans artifices ou style) et avec, quasiment à chaque page, un doute sur la véracité de son récit (tellement son aventure est impressionnante !) ! Mais on sent que tout ce qui est raconté dans son livre est vrai. Mike Horn, en plus d'être un homme exceptionnel, est un homme d'honneur et de principe.
Les Cendres d'Angela de Franck Mc Court est un roman autobiographique qui raconte l'enfance et l'adolescence d'un jeune irlandais dans les années 30. L'histoire commence aux Etats-Unis et se poursuit en Irlande. Une Irlande pauvre et misérable cantonnée au catholicisme et à l'alcool (pinte). Avec un regard d'enfant et une description surprenante, c'est un des plus grands livres qui m'ait été donné de lire. Un chef d'œuvre.

Stupeur et tremblements d'Amélie Nothomb est sans doute le seul livre de Nothomb qui ne soit pas comme les autres livres de Nothomb. En effet, c'est le seul livre de Nothomb que j'ai vraiment ADORE. Il n'a rien à voir avec ses autres livres (souvent centré autour d'un dialogue lourd et indigeste entre une femme et un homme plus expérimenté). Il est autobiographique et raconte la période d'Amélie lorsqu'elle travaillait dans une grande entreprise japonaise à Tokyo. A travers le regard naïf d'Amélie, on découvre la cruauté des entreprises japonaises et l'importance excessive qu'elles accordent à la hiérarchie. Le style d'Amélie est un vrai régal. Très simple et en cernant l'essentiel, Amélie décrit à la perfection son environnement et sa chute dans les abîmes de l'entreprise nippone. Un livre simple et frais qui montre tout le talent de cette jeune écrivain.

 

 

Littératures contemporaines...